Partagez | 
 

 EVENT ≈ GROUPE 1.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
souvenirs : 28

MessageSujet: Re: EVENT ≈ GROUPE 1.   Mer 21 Sep - 16:23

Bordel, quelle idée de merde ! Pourquoi, pourquoi j'ai choisi aujourd'hui comme jour pour sortir ? Je voulais juste des  vêtements propres, et me voilà coincée à cavaler pour échapper à des affreux. L'explosion à côté de la caserne, moi dehors un peu plus loin, et je suis maintenant incapable de rentrer chez moi ! Courir pour rejoindre l'ancien centre commercial, ou me faire bouffer par des centaines de cadavres ambulants attirés par l'explosion ? Plutôt vite fait le choix... L'intérieur est calme, c'est à la fois effrayant et rassurant, puisque les cadavres peuvent se planquer n'importe où, ils n'ont aucun mal à se faire passer pour mort, alors réflexion faite, est-ce une bonne idée de venir ici ? M'éloigner sans m'enfermer aurait sans doute été plus intelligent, mais c'est trop tard maintenant : le centre commercial ou la mort dehors.
Chaque fois que je croise un mort, je m'assure de son état en lançant lui lançant un couteau dans la tête, le récupère, et continue mon chemin. Tourner à gauche, de nouveau à gauche, puis à droite, et je m'arrête aussi sec. Le zombie devait être un grand gars du temps de sa vie, genre 1m90, mais  là il ressemble à une énorme masse informe. Il lève la tête en entendant mes pas, ses yeux sans paupières me fixent et sans hésiter une seconde, se rue à ma suite. Je vais pas l'inviter à prendre le thé, je le manque avec le couteau de lancer et me mets à courir sans réfléchir. J'espère le perdre en tournant au hasard dans des couloirs étroits, mais cet enfoiré ne lâche pas prise. J'ai pris de l'avance néanmoins, le cadavre se prenant des étagères de temps à autre.
Y'a une fille (Ainsley) dans le couloir dans lequel j'arrive en courant, mais je vois son « arme », une sorte de planche en métal, trop tard et trébuche. Je me relève tant bien que mal, j'ai mal à la cheville à cause de son arme de destruction massive. Pas le temps pour les présentations, je l'attrape par l'épaule et marmonne : « Tu ferais mieux de courir chérie ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
souvenirs : 257
avatar : natalie dormer.
copyright : av/ caius, sign/ alas, lyrics/ caravan palace, gifs/ tumblr, kenziresources.

MessageSujet: Re: EVENT ≈ GROUPE 1.   Ven 23 Sep - 20:17


Parce qu'elle focalise toute son attention sur son javelot de fortune, Ainsley ne remarque pas la jeune femme (Annabeth). Cette dernière semble débarquer de nulle part et se prend les pieds dans le métal. L'Ecossaise n'a pas le temps d'ouvrir la bouche que l'autre se relève avec une démarche gauche et lui conseille de détaler, chérie. Le mot lui arrache un sourire un peu trop large. Ça fait des lustres que personne ne l'a appelée ainsi, ça lui manquait. Les bruits alentours ne s'intensifient pas plus que de raison, aucun rôdeur en approche. Elle a dû semer le dernier qui l'a prise en chasse. Résolue, elle ramasse son couteau et le glisse dans entre deux couches de vêtements. Elle conserve la barre de fer à la main, sait-on jamais. « Et toi tu f'ras pas long feu dans cet état », qu'elle souffle en calant du mieux possible leur deux corps. Ainsley n'y connaît rien en médecine mais constate que sa cheville n'a pas l'air complètement fichue. Ensemble, elles progressent dans le rayon à bonne allure. « On va... on va essayer de retrouver les autres, on s'en sortira jamais seules. Y avait quelqu'un avec toi? - oublie, on peut pas faire demi tour, on avance. » Tandis qu'elles s'engagent dans une nouvelle allée, et les échos de cavalcades s'amplifient. Au détour d'une étagère, elle en voit un. Le corps décharné, louche tordue en une grimace et des yeux morts. Faut pas le laisser s'approcher ! Ainsley brandit sa lance improvisée et tend le couteau ensanglanté à la jeune femme. Mais où sont passés les autres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delestac.tumblr.com
avatar
souvenirs : 700
avatar : Sam Claflin
copyright : emy

MessageSujet: Re: EVENT ≈ GROUPE 1.   Ven 23 Sep - 21:25

Un énorme bruit arrêta Oswin. Pas de doute, le bruit venait de derrière et était très proche. Louise. Il se retournait aussi rapidement possible. « Louise ! » Cria-t-il bien plus fort que ce à quoi il s'attendait en la voyant étalée sur le sol, sous un tas de livres. Comment, dans un moment comme celui-là, pouvait-il lui arriver quelque chose comme ça ? Il s'approchait et se baissait pour aider Louise à se dégager. « Tu vas bien ? » Elle ne semblait pas gravement blessée. Heureusement, dans cette situation, une blessure compliquerait énormément les chances de survivre et de s'en sortir entiers. « Si on s'en sort vivants, tu peux être certaine que cette histoire deviendra mon sujet de moquerie préféré. » Affirma Oswin, content et soulagé de voir qu'il n'y avait pas trop de dégâts. Les rôdeurs étaient partout, arrivés de partout, il ne fallait pas trainer ici. Prendre son temps, c'était donner une chance supplémentaire à ces rôdeurs de vous tuer. On ne pouvait pas prendre le temps de la soigner. « Allez, viens, faut qu'on bouge ! » Il l'aidait à se relever, la maintenant par les épaules. Ce n'était pas le moment d'une nouvelle chute et il craignait que sa tête ne lui tourne légèrement. Après tout, elle avait reçu pas mal de choses sur la tête. Il fallait se protéger, rester en groupe afin d'être mieux armés pour se défendre. Mais le groupe semblait se séparer, moins nombreux. Il ignorait quel était le plan de tous ces survivants, le sien était seulement de survivre, mais il n'avait aucune idée de comment. Tout ce dont il était certain était qu'il était temps d'en trouver un définitif et de s'y tenir. « Ils sont beaucoup trop nombreux, on ne gagnera jamais ! » Oswin avait toujours les mots pour motiver et pour donner envie de continuer. En continuant comme ça, en effet, il allait perdre. Mais il ne voyait pas d'issue favorable à la situation. Les laisser arriver et les tuer au fur et à mesure n'était pas une solution, il allait arriver un moment où les rôdeurs seraient trop nombreux pour s'en sortir comme ça. Il fallait les attirer ailleurs, les enfermer, en éliminer le plus possible d'un coup avec le feu, mais c'était prendre un risque pour les vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
souvenirs : 28

MessageSujet: Re: EVENT ≈ GROUPE 1.   Mer 28 Sep - 21:37

Cette femme doit être folle, je lui dis de décamper au plus vite, et elle, elle sourit ? Je voudrais pas paraître plus charitable que je ne le suis vraiment, mais elle doit avoir un sacré grain pour sourire quand on lui dit qu'elle va se faire bouffer. Même si je ne suis pas non plus une experte en ce qui concerne ces morts-vivants, je pense que pour crever, on peut pas faire mieux que sourire bêtement à l'idée. Manquerait plus qu'elle aille leur faire des câlins tiens, ce serait un joyeux feu d'artifice de sang, et tout le bordel. Mais non, selon elle, c'est moi qui ne vais pas faire long feu « dans mon état ». J'imagine qu'elle parle de ma cheville, et cette remarque me fait à mon tour sourire. Ça va, faut relativiser, une cheville foulée, c'est pas non plus la mort, c'est pas ça qui achève quelqu'un. Quoique, dans la situation actuelle, ça pourrait.
Elle me cale gentiment contre elle pour m'aider à marcher. Quelque part j'ai de la chance d'être tombée (c'est le cas de le dire) sur quelqu'un comme elle. N'importe qui d'autre m'aurait sans doute explosé de crâne en me voyant m’effondrer à ses pieds, mais pas elle. Elle prend même la peine de me taper la discut', genre on a le temps, et surtout comme si j'avais quelqu'un à attendre. Jamais de la vie. Elle veut retrouver les autres, et je ne peux que maugréer dans ma tête. Plus de monde, c'est plus de bruit. D'ailleurs, je sais pas qui en fait, mais y'en a à max d'un coup, du bruit.
L'affreux arrive en face de nous, ressemblant vraiment à un cadavre. La femme me passe son couteau. La joie : elle avait l'air terrorisée (normal), et je ne peux pas tenir trop droit. J'espère que Chérie a une idée magique pour défoncer ce truc, même si perso, je préférerais juste qu'on coure, très vite et très loin. « Courir n'aurait pas été mal pour toi, finalement ? Une idée magique pour achever le cadavre ? » On fait un peu touristes comme ça, j'aurais bien lancé son couteau sur l'affreux, mais les chances de le louper sont grandes cette fois. J'espère qu'elle manie son bout de fer  mieux qu'elle n'y paraît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: EVENT ≈ GROUPE 1.   Dim 2 Oct - 8:15

Le regard méfiant, la main crispée sur sa vieille carabine, Conan attendait que les jeunes l’autorisent à les rejoindre. Mais ce n’est que quand il put se rapprocher qu’il le reconnut.
Swann…

Le vieil homme garda farouchement ses pensées pour lui. Il ne voulait pas que l’ancien médecin de la Secte ne se doute de quoi que ce soit. Conan se demanda un instant si l’homme serait capable de le reconnaître : ils avaient vécu dans le même bâtiment plusieurs mois durant, mais l’Irlandais restait cette présence discrète que l’on ne remarquait que quand on en avait besoin. Cependant le risque était certain car pour Swann, tout membre de la Secte était certainement un ennemi qu’il fallait fuir, et peut-être même éliminer. Le regard de l’Irlandais, resta ancré sur Azael de longues secondes, comme s’il voulait s’assurer qu’il ne rêvait pas. Il le traquait depuis des mois. Enfin, il avait une chance de mettre son plan à exécution. Malheureusement, il fallait que ce jour arrive lorsqu’ils se retrouvaient piégés au milieu de centaines de rôdeurs. Une seule idée lui demeura en tête à partir de cette seconde : ne pas lâcher le médecin d’une semelle et tout faire pour qu’ils s’en sortent tous les deux.

Mais très vite, les premiers rôdeurs arrivèrent de tous les côtés et les survivants commencèrent à s’éparpiller. Des petits groupes, c’est pas idiot en théorie. Sauf quand les marcheurs sont déjà là. Dans la mêlée, multiplier les alliés, c’est multiplier ses chances. L'Irlandais grimaça, mais ne dit rien. Toujours décidé à suivre Azael, il ne dévia pas de sa trajectoire, s’arrêtant seulement pour découvrir la jeune fille qui venait de terrasser un rôdeur qui arrivait par sa droite d'une seule bille de plomb. Le vieillard plissa les yeux un instant, avant de lancer :

-  Paige ?

Eh ben, ça alors ! Un sourire en coin se dessina sur ses lèvres l’espace d’une seconde.

-  Toujours en vie, ma belle ?

Puis, entendant les grognements rauques des marcheurs qui venaient les encercler, Conan se reconcentra sur eux. D’un coup circulaire, il planta son couteau de chasse dans la tempe du premier qu’il eut à sa portée avant de s’adresser à tous ceux qui se trouvaient autour de lui :

- Faut grimper dans les étages. Si on reste ici, on sera vite débordés !

Passant à  côté d’un magasin de sport, l’Irlandais tomba sur une pagaie de kayak abandonnée sous un comptoir. Il s’en empara et se mit à tailler dans le pastique aux deux extrémités tout en rejoignant le reste du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
souvenirs : 257
avatar : natalie dormer.
copyright : av/ caius, sign/ alas, lyrics/ caravan palace, gifs/ tumblr, kenziresources.

MessageSujet: Re: EVENT ≈ GROUPE 1.   Sam 8 Oct - 12:41


« Courir n'aurait pas été mal pour toi, finalement ? Une idée magique pour achever le cadavre ? - Oh, me fait pas regretter », qu'elle marmonne les dents serrées, la mâchoire tendue. Elle aurait pu la laisser crever sur place, mais non, c'est le syndrome du sauveur qui l'a emporté. « J'ai plus rien à perdre. » Si tu savais... Ainsley n'est pas une femme altruiste, plus habituée à se faire la malle qu'à offrir une main secourable. Mais pour le coup, c'est de sa faute. Alors elle assume bêtement, ça comme ce qu'il va arriver. Une mort sale. La main droite crispée sur la barre grise, elle s'avance d'un pas pour retrouver un équilibre plus fiable. Elle se défait du poids de l'estropiée - faute de connaître son petit nom - qui peut bien s'écrouler une nouvelle fois, elle ne la regarde plus. C'est le rôdeur qui l'intéresse, elle fronce les sourcils, tente d'évaluer la distance, le temps qui les sépare. Elle n'a jamais été brillante en mathématiques. Lorsque le cadavre ambulant se fait trop proche, elle projette la barre en avant. Qui vivra verra.
Le fer se fiche dans la clavicule putréfiée, il n'empale pas l'air. Elle l'empoigne à deux mains et tente de faire virer le corps contre le rayonnage, mais il est lourd, compact, sous ses airs faméliques. Il se débat mais la lance le maintient encore à bonne distance. « Le crâne » dit-elle, essoufflée, en levant le menton vers sa partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delestac.tumblr.com
avatar
souvenirs : 84
avatar : zombie.
copyright : paper towns

MessageSujet: Re: EVENT ≈ GROUPE 1.   Sam 8 Oct - 23:00

Ils s'affolent, ils courent, ils se séparent. Tous essayent de sauver leur vie. Certains protègent d'autres survivants, d'autres ne se préoccupent que des rôdeurs qui s'approchent. C'est le cas de Paige, qui, trop préoccupée par les rôdeurs devant elle, recule sans regarder derrière elle et se blesse le bras avec un morceau d'une vitre brisée. Ce n'est rien de grave, une simple coupure superficielle, mais attention, la moindre blessure peut s'avérer dangereuse dans ce genre de situation.

 
Indications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
souvenirs : 153
avatar : Freya Mavor
copyright : Tumblr (gifs & images), Plateau Avatar (avatar), Anaëlle (Signature)

MessageSujet: Re: EVENT ≈ GROUPE 1.   Lun 10 Oct - 17:20

"Plus on est de fous, plus on rit". N'est-ce pas ce que le dicton dit ? Si. Mais, pour le coup, l'Irlandaise aurait préféré tout l'inverse. Trop de gens au même endroit. Trop de potentielle chair à pâté. Et, surtout, trop d'affinités parmi cette vague d'inconnus. Pour la première fois depuis des lustres, Paige se mettait à envier les collectivités. Pourquoi ? Parce que, là, maintenant, tout de suite, s'il fallait en sacrifier, malencontreusement ou non, un pour s'en sortir, elle en serait, sans aucun doute, l'une des premières cibles. Bah ouais ! C'est bien beau de cavaler seule, mais, quand on fait face à de telles situations, deux trois alliés pour vous protéger, ça fait pas tant que ça chier. Restait plus qu'à prier qu'elle n'aurait pas trop à se méfier des vivants en prime des morts.

Bah merde alors...
Ça y est ? Les miracles existaient, désormais ? Dieu, peut-être ? Parce que... N'était-ce pas là un allié, qui venait d'arriver ? Ou, du moins, un visage familier ? Si, si, si. Peut-être allait-il falloir prier le juste ciel plus souvent, sur le coup de la rapidité des événements.
Conan... Ça alors ! T'es coriace pour un vieux ! T'as même pas pris une ride. Un sourire mêlant tout un panel d'émotions se forma sur les lèvres de la blonde. Du ravissement, de savoir ce brave homme toujours debout. Du soulagement, de découvrir qu'elle n'était, finalement, pas seule contre le monde, mais, en présence d'une connaissance. De la crainte, celle de se demander si ce vieux bonhomme avait changé, depuis que leurs chemins se sont séparés. Il cherchait la secte, à l'époque. Des tonnes de questions trottaient, donc, dans la tête de la miss. L'avait-il trouvé ? Était-il converti à leur idéologie ? À leur barbarie ?... D'ailleurs... Les autres, là... D'où sortaient-ils ? De cette secte ? Merde. C'était pas le moment de se stresser bêtement avec des probabilités. Il fallait juste vivre l'instant. C'est-à-dire SE BOUGER.

Pour le coup, la blonde s'avérait à la traîne. Bon nombre de survivants s'étaient, déjà, fait la malle, contrairement à elle. Et, ça, c'était une véritable aubaine pour les zombis qui, eux, n'attendaient pas. L'un d'eux s'approcha d'elle et, dans un mouvement de recul brusque dans lequel elle voulut dégainer son couteau de cuisine, elle se heurta à une surface, derrière elle. Le choc se fit entendre dans une cacophonie de verre volant en éclats agrémentée par un long et guttural râle de douleur, plaintif.
Assénant, en priorité, un coup fatal au rôdeur lui tenant face, Paige porta, ensuite, la main à son bras. Un morceau de verre brisé y était logé avec un bon cinq centimètre de profondeur... Pas le temps de se la jouer douillette. Elle se mit à tirer d'un coup sec pour s'en débarrasser, non sans grogner et grimacer de souffrance, avant de se mettre à courir vers les escaliers où se trouvait, au même moment, son camarade de nationalité (Conan) qui commençait à les dévaler.
'Chier !

Ça lui apprendra, à s'accorder un temps de réflexion quand l'heure sonne à l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
souvenirs : 735
avatar : Adelaide Kane
copyright : electric bird.

MessageSujet: Re: EVENT ≈ GROUPE 1.   Mer 12 Oct - 21:26

« Ça va. » Je n'allais pas trop mal. Juste quelques douleur au niveau du ventre des bras et de la tête. Rien de très inquiétant, même si j'avais quelques vertiges. Après une chute, c'était courant. Je savais que j'allais me remettre sans aucun problème. J'allais certainement avoir quelques bleus et je saignais légèrement de la tête, mais j'aurais pu m'en sortir beaucoup plus mal. « Oswin, c'est pas le moment là. Tu es censée m'aider, pas te moquer. » C'était mon frère, il devait m'aider, c'était son rôle, mais non lui préférait se moquer de moi, c'était tellement mieux. En même temps, ce n'était pas de sa faute. Il y avait de quoi rire dans une situation comme celle-ci. Nous étions entourés de rôdeurs, la mort était tous les jours à notre poursuite, je m'étais déjà blessée lourdement, mais là, je m'en sortais plutôt bien et c'était une étagère remplie de livre qui avait réussi à me mettre au sol. C'était ridicule et je me sentais ridicule, surtout que je n'étais pas seule dans la pièce quand cette chute avait eu lieu. Heureusement personne n'avait eu l'audace de fait une réflexion, à part Oswin évidemment. « J'avais pas vraiment l'intention de rester là. » Cette phrase pouvait paraître idiote et désagréable, mais c'était simplement pour montrer à quel point Oswin pouvait avoir des réflexions complètement stupide parfois, puis je n'étais légèrement pas dans mon assiette, moins que d'habitude en tout cas, par conséquent, j'étais parfois désagréable alors qu'autrefois, je ne l'avais jamais été. « Si tu pars défaitiste, ça ne sert à rien d'essayer de te battre. Reste bien sagement là et attendant qu'un de ces trucs arrive jusqu'à toi. Moi en tout cas, j'ai pas l'intention de ne rien faire, je veux sortir vivante de ce fichu endroit. » En effet, je ne comptais pas mourir maintenant, pas sans me battre après tous ces mois de luttes pour survivre. Pour finir, je n'allais pas laisser Oswin mourir non plus, j'avais besoin de lui. Je disais ça simplement pour le faire réagir, lui faire comprendre qu'il devait survire et se battre pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
souvenirs : 700
avatar : Sam Claflin
copyright : emy

MessageSujet: Re: EVENT ≈ GROUPE 1.   Dim 23 Oct - 0:47

Peut-être était-ce la dernière fois qu'il avait l'occasion de se moquer de sa sœur, de rire avec elle, alors il n'allait pas s'en priver. La situation était vraiment critique. Plus que toutes les autres fois, il doutait. Ils n'allaient pas gagner. Pas cette fois-ci. Les rôdeurs étaient nombreux. Les survivants se comptaient sur les deux mains. Les rôdeurs semblaient même mieux organisés que les humains qui se séparaient, qui n'en faisaient qu'à leur tête, qui ne cherchaient pas à mettre en place un véritable plan afin de s'en sortir. Alors s'il vivait ses dernières minutes ou ses dernières heures avec sa sœur, il voulait les vivre comme ça et pas seulement à fuir, à se battre. « Je trouve, au contraire, que c'est le moment parfait pour ça. » N'avait-il pu s'empêcher de répliquer.

Sa sœur était debout désormais. Il fallait partir, se regrouper. Trouver une solution pour sortir d'ici. Ou mourir. La réponse de sa sœur ne le faisait pas réagir. Pas vraiment en tout cas. Il savait que sa réaction n'était pas la bonne. Qu'être défaitiste comme ça, ce n'était pas une bonne idée, mais il était comme ça. Il ne pouvait rien lui répondre parce que même si ça ne le faisait pas réagir, elle avait raison. Pour penser comme ça, autant attendre bien sagement la mort. Alors il n'avait rien dit et s'était précipité dans les rayons du supermarché, sans courir, prenant soin de ne pas brusquer sa soeur qui avait des vertiges. Il devait trouver un moyen de sortir ou de réunir tous les survivants. « Faut qu'on trouve tous les survivants, qu'on se réunisse et qu'on sorte d'ici. Toutes les entrées ne sont peut-être pas bloquées, je ne sais pas, mais on ne peut pas rester ici. Ils sont de plus en plus nombreux. On doit agir ensemble. » L'idée n'était pas développée, était peut-être mauvaise, mais c'était la seule qu'il avait. « Il n'y a rien ici, il faut qu'on sorte de cette boutique et essayer les étages supérieurs. » Il avançait, l'entrée de la boutique était bloquée par les rôdeurs. Ils étaient là. Eux étaient coincés ici, ils avaient le choix, se battre pour sortir ou attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
souvenirs : 735
avatar : Adelaide Kane
copyright : electric bird.

MessageSujet: Re: EVENT ≈ GROUPE 1.   Mer 26 Oct - 0:42


Je m'énervais après Oswin pour la réaction qu'il avait eue après ma chute. Pourtant, le voir sourire, s'amuser et sortir une légère blague comme autrefois me faisait vraiment plaisir. Je ne l'avais pas vu comme ça depuis tellement longtemps. Pas depuis que je l'avais retrouvé en tout cas. « Oswin si tu ne meurs pas ici, c'est moi qui tu tuerais si tu continues. » Je devais rester un minimum crédible, même si au fond, cette chute me faisait rire aussi. J'avais chuté bêtement alors que depuis plusieurs mois, je tentais d'échapper à la mort.

Je m'étais relevée rapidement malgré les vertiges. Je n'avais pas le temps de m'apitoyer sur mon sors. Je devais me relever au plus vite et tenter de quitter cet endroit. « Oui, on ne doit pas rester seuls. Je ne sais même pas où ils sont. On va bien trouver de quoi sortir d'ici. Il y a peut-être des bouches d'aération, des égouts où je ne sais pas quoi. De toute façon, on n'a pas le choix, si on veut survivre à cette horreur. » Au départ, quand nous nous étions tous retrouvés ici, nous nous étions dit que nous allions rester grouper. Pourtant, le groupe avait éclaté. J'étais désormais seule avec Oswin. Nous ne savions même pas où ils étaient. Ce qu'ils n'avaient peut-être pas compris, c'était qu'en groupe, nous pouvions se défendre plus facilement. « J'en ai bien peur. Bon, il y a des escaliers là-bas, ils ne sont pas vraiment en bon état, mais je pense qu'on peut quand même les emprunter pour rejoindre le premier étage. » Nous devions sortir d'ici, avec ou sans les autres. Nous n'allions pas risquer notre vie pour des gens que l'on ne connaissait même pas et qui n'en faisaient qu'à leur tête. Je faisais un signe de main à Oswin pour qu'ils me suivent jusqu'aux escaliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
souvenirs : 84
avatar : zombie.
copyright : paper towns

MessageSujet: Re: EVENT ≈ GROUPE 1.   Dim 6 Nov - 22:01

Les rôdeurs sont de plus en plus nombreux, les survivants sont de moins en moins nombreux. Les pertes sont énormes. Le rez-de-chaussé n'est plus sûr. Les rôdeurs l'ont envahi. La solution n'est pas ici. Il faut à tout prix le quitter si on veut survivre. L'étage ne semble pas encore complétement envahi, tous doivent monter et trouver comment sortir. Les derniers survivants doivent se réunir. Seul, désormais, il est impossible de survivre.

Indications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
souvenirs : 84
avatar : zombie.
copyright : paper towns

MessageSujet: Re: EVENT ≈ GROUPE 1.   Dim 4 Déc - 2:07

Suite au manque de réponses, nous avons décidé de fermer l'intrigue. La fin de l'intrigue est donc résumée et les blessures seront postées à la suite.

Les derniers survivants se sont rejoints en haut, à l'étage. Ensemble, ils ont réfléchi et ont trouvé un plan. Ils ont réussi à gagner une issue de secours, ruse et combat les ayant aidés. Une fois dehors, le cauchemar n'était pas terminé. Les rôdeurs se sont mis à les poursuivre. Ils ont courru jusqu'à retrouver d'autres survivants, arrivés en sens inverse. Quelques kilomètres à peine, deux ou trois, avant de tous se retrouver. Ils ont alors commencé à combattre les rôdeurs, comprenant qu'ils n'avaient pas le choix. Mais un homme est arrivé. Armé. Les survivants ont pensé être sauvés, mais cet homme, ce fou, s'est mis à tiré, accompagné de ses amis. Puis il est parti, sans porter secours. De nombreux survivants ont été blessés, d'autres ont évité les balles ou ont eu le temps de se cacher.

Désormais, chacun va devoir reprendre sa route après ces terribles événements, seuls ou avec leurs nouveaux compagnons de mésaventures.

les blessures :

arès hidalrson ≈ arès va tomber à cause d'un zombie, sa tête va heurter le sol, et saigner, il va avoir d'énormes vertiges qui traduisent peut-être une commotion cérébrale.

ainsley howland ≈ tout est terminé, il ne reste que morts et survivants. Plus de rôdeurs, les derniers ayant été achevés par les balles. Mais il en reste un auquel personne n'a prêté attention mais qui va mordre la main gauche d'Ainsley, un autre survivant, sans hésiter va saisir une machette pour lui sauver la vie et l'amputer.

oswin barker ≈ oswin est la victime d'une balle qui va le frôler sans pour autant faire de graves dégâts.

Si certains n'ont pas été blessés, n'hésitez pas à nous mp, c'est un oubli. Si d'autres veulent s'ajouter des blessures (chutes, blessures par balle...) qui n'auraient pas été décidées, n'hésitez pas.

Indications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: EVENT ≈ GROUPE 1.   

Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT ≈ GROUPE 1.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]
» Le Monde tourne. [Event, 1er groupe Grand Line]
» [EVENT] Riot - Groupe 1
» [EVENT] Riot - Groupe 2
» EVENT - Playland [Groupe 1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'LL EAT YOUR BRAIN ::  :: la ville macon :: les vieux bâtiments-
Sauter vers:  
L'horreur s'approche au fur et à mesure de ta petite bulle, tu es seul, perdu, face aux monstres des ténèbres. Avant que le rôdeur ne puisse te croquer, j'arrive à la rescousse pour t'aider. Je te guide le chemin pour survivre dans un monde tel que celui-ci. Dans un premier temps tu devras lire le guide de survie, il t'aidera dans les jours à venir. Je te conseille également de savoir avec qui tu traînes, jette un coup d'oeil dans les groupes, tout dépend pour ta survit. Apprends également à te connaître, va donc te présenter, tu seras quoi faire par la suite. Si tu es encore perdu, essaye de te tisser des liens. On avance mieux en groupe que tout seul.