Partagez | 
 

 les humains peuvent être plus dangereux que les rôdeurs - Ainsley, Setsuka et Ayanna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
souvenirs : 84
avatar : zombie.
copyright : paper towns

MessageSujet: les humains peuvent être plus dangereux que les rôdeurs - Ainsley, Setsuka et Ayanna   Dim 6 Nov - 21:31

sujet du hasard
--------------------------------------
les humains peuvent être plus dangereux que les rôdeurs
Survivre. Pour tous, il n'y avait plus que ce mot depuis plus d'un an désormais. Et pour beaucoup, il y avait une période tant redoutée : l'automne et l'arrivée du froid, mais surtout l'hiver. Beaucoup avaient perdu la vie l'année dernière, à cause du froid et de l'impossibilité pour certains de trouver un véritable abri. Cette année, les premiers signes de ce terrible hiver approchaient. Le froid, le vent, la pluie. Tout semblait prédire un terrible hiver.

Ce soir-là, trois jeunes femmes se retrouvent à proximité d'une vieille ferme, la seule dans un périmètre de plusieurs kilomètres, lorsque la pluie les surprend. La pluie est trop forte, l'orage terrible, elles ne peuvent continuer, elles doivent s'abriter. Setsuka semble être la première à trouver cette vieille bâtisse et à s'y abriter. Suivie de près par Ayanna, qui, quelques minutes plus tard pousse à son tour la porte d'entrée. Elle tombe nez à nez avec Setsuka, qui est toujours dans la pièce principale en bas. Mais elles n'ont pas le temps de prononcer un seul mot, une troisième femme, Ainsley descend les escaliers à toute vitesse. Elle n'a pas entendu la porte s'ouvrir, mais elle essaye de fuir. Là-haut, en voulant s'abriter, elle est tombée sur tout un groupe, massacré. Une dizaine de personne, ça ne peut pas être l'oeuvre d'une seule personne. Les rôdeurs n'y sont pour rien, les corps n'ont aucune traces de morsures.

Les trois femmes se trouvent prises au piège, doivent-elles quitter leur abri et prendre le risque de tomber sur le groupe de fous qui a commis ce carnage, alors qu'à l'extérieur la pluie et l'orage empêchent de voir à plus d'un mètre ? Doivent-elles rester ici ? Et si les tueurs étaient encore dans le coin ? Il n'y a personne à plusieurs kilomètres, les décisions qu'elles vont prendre peuvent être dangereuses. Et si les deux femmes pensaient que la coupable n'était autre qu'Ainsley ? Après tout, elle a tout ce sang sur elle et elle pouvait courir pour ne pas être vue...

› Ainsley répond la première, suivie de Setsuka, puis d'Ayanna.
› Le rp commence au moment où Ainsley descend les escaliers en expliquant ce qu'elle a trouvé là-haut.
› Si un détail ne vous convient pas, merci d'envoyer un mp à Oswin Barker.
The Death n'intervient pas à chaque tour, mais peut intervenir à tout moment, changeant le cours des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
les humains peuvent être plus dangereux que les rôdeurs - Ainsley, Setsuka et Ayanna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ▬ Liste des pouvoirs - humains -
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» Haïti : Un dangereux précédent par Patrick Elie
» la Commission Intéraméricaine des Droits Humains (CIDH) va poursuivre la Dominic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'LL EAT YOUR BRAIN ::  :: les alentours :: les campagnes-
Sauter vers:  
L'horreur s'approche au fur et à mesure de ta petite bulle, tu es seul, perdu, face aux monstres des ténèbres. Avant que le rôdeur ne puisse te croquer, j'arrive à la rescousse pour t'aider. Je te guide le chemin pour survivre dans un monde tel que celui-ci. Dans un premier temps tu devras lire le guide de survie, il t'aidera dans les jours à venir. Je te conseille également de savoir avec qui tu traînes, jette un coup d'oeil dans les groupes, tout dépend pour ta survit. Apprends également à te connaître, va donc te présenter, tu seras quoi faire par la suite. Si tu es encore perdu, essaye de te tisser des liens. On avance mieux en groupe que tout seul.