Partagez | 
 

 L'amour est la meilleure des armes X Louise Barker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
souvenirs : 735
avatar : Adelaide Kane
copyright : electric bird.

MessageSujet: L'amour est la meilleure des armes X Louise Barker   Ven 17 Juin - 23:18

louise barker



nom ≈ barker prénom ≈ louise surnom ≈ lou âge du personnage ≈ 25 ans date de naissance ≈ 23 janvier 1991  lieu de naissance ≈ San-Francisco vos origines ≈ américaine orientation sexuelle ≈ hétérosexuelle statut civil ≈ mariée fonction ≈ ancienne journaliste défauts ≈ froide X impatiente X imprudente X têtue X curieuse ... qualités ≈ franche X déterminée X débrouillarde X elle sait être à l'écoute quand il le faut X protectrice ... groupe ≈ we survive

▬ comment comptez-vous survivre ?

Je n'ai encore jamais tué. Mais je pense que j'en serais capable. Je veux que tout s'arrête, que tout redevienne comme avant. Pour ça, je suis prête à tout. Pourtant, j'ai peu d'espoir, peu d'espoir de revoir un jour un monde meilleur. Je ne veux plus m'attacher aux autres, à quoi ça sert ? Ils mourront certainement aussi, tout comme moi et le reste de l'humanité. Je me greffe à certains camps parfois pour pouvoir survivre, mais je n'y reste jamais bien longtemps. Ma principale préoccupation, retrouver ma famille saine et sauve, la leur, survivre.
▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

christmastown

amandine

18 ans

connexion 05/07

tumblr

Adelaide Kane


Dernière édition par Louise Barker le Sam 18 Juin - 1:33, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
souvenirs : 735
avatar : Adelaide Kane
copyright : electric bird.

MessageSujet: Re: L'amour est la meilleure des armes X Louise Barker   Ven 17 Juin - 23:19

raconte-moi une histoire


« Je vous promets, on va très vite se revoir. Je ne vous abandonne pas. » C'était les derniers mots que j'avais pu prononcer à mon petit frère et à mon mari avant de partir dans une direction totalement opposée à la leur. J'avais crié ces mots tellement forts, je voulais qu'ils les entendent. Je tenais plus que tout à ma famille. Elle était tout pour moi. J'avais promis à ma mère de bien veiller sur mon petit frère. Elle était partie quelques jours à l'extérieur du pays avec mon père et le petit voulait passer quelques jours à la maison depuis tellement longtemps. C'était l'occasion rêvée. J'étais incapable de dire s'il était encore vivant, incapable de dire s'il allait bien. J'avais accepté de le laisser partir sans moi. Je m'en voulais, même si je savais qu'il n'était pas seul. Mon mari était avec lui et je savais que je pouvais lui faire confiance. Pourtant, j'aurais dû tenter de les rejoindre, braver le danger pour être avec eux, mais je savais que morte, je n'allais plus être utile. Je devais vivre pour eux, même s'ils devaient rester seuls quelques mois sans moi, je savais au fond de moi que j'allais finir par les retrouver. Du moins, je l'espérais. Je pensais souvent à ces quelques mots. Je rêvais de ce moment quasiment toutes les nuits. Ces rêves étaient tellement réalistes. Tout était comme dans la réalité. Je me trouvais dans un coin du camp, en train de rassembler quelques trucs à manger pour nous trois. Mon frère et mon mari étaient à l'opposer en train de s'amuser. Il fallait bien que mon frère pense à autre chose que cette vie, cet enfer. Je les regardais rire tous les deux avant d'entendre quelqu'un hurler, dire que nous devions quitter le camp au plus vite. Une autre a crié que nous devions nous séparer en deux groupes pour pouvoir en sauver le maximum. Je me revoyais hésitante et hurlant, voulant à tout prix retourner auprès d'eux. Je ne pouvais pas. Je les regardais une dernière fois avant d'entendre mon prénom et avant de sentir une personne m'attraper le bras pour me tirer vers l'extérieur du camp. Puis plus rien. C'était mon principal cauchemar. Mais j'en faisais bien d'autres. Je m'imaginais les pires scénarios pour chaque membre de ma famille, étrangement, mes parents ne faisaient pas partie de mes rêves, je n'y pensais quasiment pas. Je ne pensais qu'à la dernière promesse que j'avais faite à ma mère et que je ne pouvais respecter. Dans mes rêves, je m'imaginais souvent les retrouver morts, dévorés par ces monstres. Parfois, je les imaginais transformés en ces choses et j'avais le choix entre les tuer pour me sauver la vie ou les laisser me tuer afin de les épargner, alors qu'en réalité, ils étaient déjà morts, ils étaient déjà transformés et ce n'était plus eux. Je finissais toujours par les tuer malgré moi. C'était comme si je ne pouvais faire autrement, comme si je ne pouvais pas contrôler mon bras, celui qui actionne une seconde fois leurs morts. Après ça, j'étais soulagée et meurtrie. Meurtrie, car je venais de les perdre, mais soulagée, car je les avais vengés, en quelques sortes, je savais qu'ils ne voulaient pas devenir des meurtriers et en les tuant, je les en empêchais. Puis à peine un soupir après leur -nouvelle- mort, je me réveillais. En larme, la plupart du temps.

Je voulais les retrouver. Tous les trois. Mes frères et mon mari. Je les recherchais. Je ne voulais pas arrêter. Depuis un mois, je les recherchais. Depuis cette attaque au campement, je n'arrive plus à m'attacher aux gens. Je fais semblant de m'attacher à eux. Je crois m'y attacher. Je pense aimer. Je pense apprécier. Je pense rire ou sourire. Mais je me demande surtout si tout cela est réel. Si ma façon de vivre était réelle. Je ne savais pas si j'étais moi-même. Bien sûr que non. Je ne pouvais plus ressembler à la Louise enfant. Elle et moi, nous étions deux personnes différentes. La petite Louise aimait rire et s'amuser, aimait se montrer gentille et honnête. La Louise adulte n'était pas la même. Elle ne souriait presque plus. Elle ne savait plus ce qu'était l'honnêteté. Elle avait du mal à aimer. Elle savait aider, mais savait aussi quand elle ne devait pas le faire. Elle reste gentille, mais tellement plus froide. Je ne suis plus moi. Je voudrais être moi. Mais comment faire quand on se sent seule ? Seule dans un monde si différent. Un monde si dangereux. Loin de tous ceux qui autrefois partageaient notre vie. Dans un monde comme celui-ci personne ne pouvait rester identiques. Nous changions tous. Nous voulions tous, au fond de nous, survivre. Exterminer tous ces monstres. Reprendre notre terre. Et vivre. Simplement vivre. Retrouver nos anciennes vies.

Mon ancienne vie ? Elle était loin de ressembler à celle-là. J'étais mariée depuis peu de temps. Nous vivions ensemble depuis peu de temps. Nous n'avions pas encore eu le temps de vivre notre vie. Je remarquais que je le connaissais si peu au final. Je ne le connaissais pas comme ma mère connaissait mon père. Il ne me connaissait pas comme mon père connaissait ma mère. Nous parlions d'avoir des enfants, même si je n'étais pas encore prête. Avoir des enfants dans un monde comme celui-ci était complètement impensable maintenant. Jamais je ne pouvais y songer. Nous aimions passer du temps avec mon frère. On disait que ça nous apprenait à être parent. Il avait peut-être onze ans, c'était un enfant. Rien qu'un enfant, qui devait mourir de peur aujourd'hui. Je l'avais vu grandir. J'avais quatorze ans quand il est né. Je m'imaginais souvent être à la place de ma mère. Je l'observais. Je regardais tout ce qu'elle faisait. Elle me disait souvent que je pouvais apprendre en l'observant, car un jour, j'allais moi-même être mère. Non, aujourd'hui, j'étais certaine que je n'allais jamais être mère. Je pensais chaque soir à d'anciens moments passés avec mes frères, chaque moment passé avec mes parents, mes amis, mon mari. Des moments heureux. D'autres beaucoup moins. Mais chaque moment constituait un souvenir. Je voulais me souvenir de chaque moment pour ne pas les oublier. Jamais. Pour me forcer à toujours tenter de les retrouver. Pour me donner la force de me battre. La force d'essayer de survivre. Oui à ce stade-là de la vie, on parle de survie et non de vie.


Dernière édition par Louise Barker le Sam 18 Juin - 1:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
souvenirs : 282
avatar : emma watson.
copyright : lux aeterna.

MessageSujet: Re: L'amour est la meilleure des armes X Louise Barker   Ven 17 Juin - 23:23

NOTRE PREMIERE MEMMMMMMBRE !!!!!
saluuuuuuuuuut la moche *fallait bien qu'on se retrouve*
Bienvenuuue sur le forum et bonne chance pour ta fiiiiche
si tu as des questions, évite de nous réclamer, je regarde une série, je veux pas être dérangé
allez bisous la nazeeeee

_________________
    the hardest thing in this world is to live in it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thehungrykiller.forumactif.org
avatar
souvenirs : 700
avatar : Sam Claflin
copyright : emy

MessageSujet: Re: L'amour est la meilleure des armes X Louise Barker   Ven 17 Juin - 23:45

BIENVENUE Première membre et pas n'importe lequel ! La petite soeur de mon petit Oswin Contrairement à ce que dit la personne au-dessus, n'hésite pas à la harceler I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
souvenirs : 735
avatar : Adelaide Kane
copyright : electric bird.

MessageSujet: Re: L'amour est la meilleure des armes X Louise Barker   Sam 18 Juin - 0:12

Angel, non mais comment tu me parles là !    
Je te remercie quand même pour les points positifs de ton petit message, si amical
En revanche, j'aime pas obéir, alors j'vais t'embêter autant que possible, m'en ficheuh de ta série moi

Oswin, merci pour cet accueil tellement plus chaleureux que celui de ta folle de coéquipière
Tu as vu, je suis toujours fidèle au poste
T'inquiète grand frère, je vais pas hésiter à l'embêter la méchante admin    Je l'offrirai aux zombies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
souvenirs : 700
avatar : Sam Claflin
copyright : emy

MessageSujet: Re: L'amour est la meilleure des armes X Louise Barker   Sam 18 Juin - 2:15

tu es validé(e)

   

   
à propos du personnage ≈ oui, tu peux la donner à manger aux zombies   Si tu le fais, Oswin sera fier de sa petite soeur Ta fiche est parfaite, j'ai hâte de rp avec toi  

   
Tu peux être fière de toi petit lutin des cavernes  Tu as enfin franchi l'étape la plus importante du forum et désormais tu es un Elfe libre  Tu peux vagabonder un peu partout à la recherche de liens et de sujets. N'oublie pas de remplir ton profil et surtout amuse-toi bien parmi les fous. Oh oh ce n'est pas terminé, j'ai une dernière chose à te dire... viens nous rejoindre dans le flood pour ton intégration et tu verras, tu seras vite contaminé par le syndrome de la folie ! Alors, bon jeu !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
souvenirs : 282
avatar : emma watson.
copyright : lux aeterna.

MessageSujet: Re: L'amour est la meilleure des armes X Louise Barker   Sam 18 Juin - 12:21

Je parle comme ça m'vient ! Nan mais ohhhhh
Je te dis pas de rien (a)
J'ai hâte de rp avec ton personnage, ça va être drôle

_________________
    the hardest thing in this world is to live in it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thehungrykiller.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'amour est la meilleure des armes X Louise Barker   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour est la meilleure des armes X Louise Barker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sajjad Stygian
» [Armes-Equipements] Vos stufs.
» liste des armes pour l'obtention des runes RA
» Instruction Technique Armes de Poing
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'LL EAT YOUR BRAIN ::  :: apprendre à survivre :: un nouveau monde-
Sauter vers:  
L'horreur s'approche au fur et à mesure de ta petite bulle, tu es seul, perdu, face aux monstres des ténèbres. Avant que le rôdeur ne puisse te croquer, j'arrive à la rescousse pour t'aider. Je te guide le chemin pour survivre dans un monde tel que celui-ci. Dans un premier temps tu devras lire le guide de survie, il t'aidera dans les jours à venir. Je te conseille également de savoir avec qui tu traînes, jette un coup d'oeil dans les groupes, tout dépend pour ta survit. Apprends également à te connaître, va donc te présenter, tu seras quoi faire par la suite. Si tu es encore perdu, essaye de te tisser des liens. On avance mieux en groupe que tout seul.